Lacher prise

Je compare souvent le quotidien que nous vivons, ses difficultés, les doutes existentiels qui nous assaillent au fait de nager à contre-courant.

La force de la nature elle-même nous repousse comme l’eau, mais nous persistons tant bien que mal à garder le même cap. Nous continuons toujours dans la même direction, quitte à s’épuiser puis se noyer.
Illustrant par là même cette oh combien célèbre citation d’Albert Einstein et qui décrit la folie

La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.

Ma professeur de yoga disait la semaine dernière que souffrir fait partie inhérente de la vie. Nous ne pouvons pas l’éviter, juste faire avec, du mieux que l’on peut, en prenant du recul sur les choses et en laissant aller..

En bref arrêter de nager à contre-courant, soit pour changer de direction, soit pour lâcher prise et respirer.

Mais comment on fait pour lâcher prise quand la vie autour de soi est un tumulte ? Que tes pensées se bousculent dans ta tête, pêle-mêle avec tes doutes et tes peurs ?

Pour ma part je n’ai pas de solution miracle, c’est vrai mais, le yoga par exemple permet de calmer le mental en centrant son attention sur son souffle et les sensations de son corps.
Dans un autre genre, un sport de défoulement type art martial, ou même la danse permettent également de stopper la moulinette des pensées en procurant l’oubli et le divertissement.
La marche (solitaire) dans la nature est aussi un bon moyen de mettre son cerveau sur pause, ainsi que le dessin ou même la création graphique.

Une fois l’esprit apaisé c’est plus facile de faire un arrêt sur image et d’arrêter de se fatiguer en vain dans des situations qui ne nous conviennent pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *