consommer autrement

L’actualité de la semaine est marquée par le triste anniversaire de l’effondrement au Bengladesh du Rana Plaza, immeuble industriel de confection textile où des milliers de travailleurs Bangalis, exploités, ont perdus la vie. Dans le collimateur des autorités Bangladaises et des ONG, des marques de vêtements internationales (dont des françaises) qui sous-traitaient la réalisation de leurs collections à bas coût dans ces ateliers. Certaines ont reconnus faire travailler ces usines, d’autres accusent leurs fournisseurs, d’autres encore nient complètement malgré les étiquettes à leur marque retrouvées dans les décombres.

Au-delà des débats actuels qui doivent être menés sur l’indemnisation des victimes par ces entreprises, et sur leur possibilité de pouvoir produire des collections textile à petits prix sans délocaliser pour exploiter une main d’œuvre pas chère et opprimée ; la question se pose aujourd’hui sur les opportunités que nous, consommateurs de pays industrialisés et riches, avons de consommer la mode autrement.

Existe-t-il des alternatives intéressantes de marque de vêtements (autre que le luxe), dont les procédés de création et de production reposent sur l’éthique et non sur l’exploitation d’autrui ?

Y’a pas que les parisiennes ! vous propose une petite séance (non exhaustive) de shopping  responsable, car oui il existe des marques qui réussissent le pari d’être mode ET éthique :

Sézane – Le coup de cœur mode

Sur sezane.com, il est dur de ne pas résister à la tentation de s’offrir un vêtement, tant les collections sont à la pointe de la mode : tops, pantalons, chaussures, sacs, tout y est élégant et tendance.

La marque créée par Morgane Sézalori revendique des partis pris et prix pour ses créations. Les vêtements sont fabriqués dans des pays européens respectant des conditions de travail humaines avec des matières premières respectueuses de l’environnement et dont la provenance se limite à l’Europe, le tout conduit par une exigence de qualité qui se veut obsessionnelle.

Ekyog – La plus complète

Sur ekyog.com on trouve de tout : pantalons, robes, pulls, vestes et dans toutes les tailles. Les collections ont du style et sont réalisées avec une réelle exigence éthique. Une démarche responsable dont le cadre est fixé par une charte très précise où les fournisseurs de la marque s’engagent à utiliser des matières écologiques et à faire réaliser les pièces dans le respect strict de conditions de travail éthiques. La marque créée par une française, Nathalie Lebas-Vauthier a fêté l’an dernier ses 10 ans d’existence et le succès est au rendez-vous.

Valentine Gauthier – la plus pointue

Valentine Gauthier est une créatrice de mode parisienne, soucieuse dans ses collections du respect de l’environnement et des conditions de travail. Les matières sont choisies pour leurs valeurs naturelle ou écologique. Ses collections sont ultra tendances, raffinées et modernes.

Évidemment pensez-vous, tout cela à un coût, parfois largement plus élevé que si vous faisiez votre shopping chez de grandes marques textiles connues. Et c’est vrai, mais peut-être que parfois on peut choisir de consommer autrement et de privilégier la qualité à la quantité. Et peut-être qu’en étant suffisamment nombreuses à se détourner des grandes enseignes, celles-ci repenseront « enfin » leur mode de production, arrêteront de se mettre des œillères pour pouvoir ignorer les pratiques douteuses de leurs sous-traitants et des dirigeants de ces usines textiles asiatiques ou africaines.

En attendant ces changements, informez-vous, consommez autrement (ou du moins essayez sur quelques pièces) et participez au mouvement Fashion Revolution.

Et vous ? Consommez-vous autrement ? Quelles sont vos adresses mode éthique ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *